Théatre Forum pour l’isolement

Accompagnatrice socioprofessionnelle sur le chantier d’insertion ENVOL auprès de personnes bénéficiaires du RSA : santé, logement, mobilité, projet professionnel, techniques de recherche d’emploi…Isabelle avait déjà participé à un théâtre forum organisé par le contre social il y a plusieurs années sur le thème de l’alcool.

« J’étais terrorisée à l’idée de monter sur scène ». Après quelques séances de préparation, elle fait le grand saut et en retire beaucoup de satisfaction : « J’ai tout de suite vu l’intérêt et l’efficacité du « truc ». En pratique un groupe de personnes prépare des scénettes en lien avec une thématique et les jouent devant le public. Les personnes s’expriment sur ce qu’elles ont vu, donne leur avis et l’on peut rejouer les scènes en tenant compte des nouvelles propositions.

Début 2015, quand l’occasion de remonter sur scène se présente, elle est tout de suite volontaire. La thématique ce coup-là sera l’isolement. Elle est ressortie comme une évidence lors d’un café conférence qui a été organisé en janvier de la même année avec 70 personnes d’horizons très variés (bénévoles, bénéficiaires de minimas sociaux, partenaires du territoires,…).

S’enclenche alors tout un travail préparatoire accompagné par la compagnie GAÏA. Une quinzaine de personnes volontaires allant de bénéficiaires du RSA à des bénévoles associatifs (Vie Libre) et à des partenaires (CLIC, Envol-Active, UFCV, CAF, Centre Social) se réunissent plusieurs fois pour définir ce qu’elles veulent présenter au public. Le jour J, 25 personnes sont présentes pour apprécier les scénettes. L’une d’elle met en scène des voisins de palier qui s’interrogent sur l’attitude à adopter devant une personne renfermée dans son appartement et que l’on ne voit jamais. Les échanges sont nourris « il n’y a pas une seule façon de faire mais une réflexion partagée » précise Isabelle. « Il y a une vraie rencontre dans l’exercice : on casse le cadre habituel du rapport professionnels-usagers, on développe un nouveau rapport de confiance ». Il en ressort pour elle une meilleur connaissance des partenaires avec lesquels elle travaille et un rapprochement avec les personnes dont elle s’occupe. C’est aussi « une prise de conscience sur les difficultés que rencontrent les personnes qui souffrent d’isolement ».

Tellement, que suite au théâtre forum, les partenaires de Baugé en Anjou ont développé de nouveaux projets : création du Repair Café, organisation d’ateliers écriture animés par des bénévoles, mise en place d’une cellule de prévention par la commune…toute une dynamique que salue Isabelle « le théâtre forum a montré un aspect des difficultés que rencontrent des personnes : on doit maintenant réinventer des modèles de société ».

(Version imprimable)