Banque alimentaire: “C’est vital pour nous”