Solidarité Haïti

Situation en Haïti

En ce milieu d’année, bien perturbée par la pandémie, Solidarité Haïti Baugé n’a pas cessé les contacts avec les amis partenaires de Dame-Marie. Dans la lettre que vous trouverez ci-dessous, vous constaterez l’immense soutien que vous procurez aux éducateurs haïtiens, aux jeunes et à leurs familles en vous associant aux actions que nous menons ici.

Bien sûr, les conditions actuelles ne nous permettent pas de reconduire les manifestations habituelles mais les dons que nous nous accordez sont toujours utilisés pour l’Éducation formelle et informelle : les camps d’été qui se terminent sur quatre sites en Grand’Anse ont été une réelle réussite pour plus de 200 jeunes encadrés par des animateurs dont le réseau Haïti Ouest, auquel nous participons, a permis la formation. Ils sont aujourd’hui autonomes pour gérer ces camps. Ne manquez pas de lire les commentaires de Choriste, le directeur du camp de Dame-Marie.

Concernant les informations sur la situation là-bas, on peut dire qu’avec la Covid, il y a assez “peu” de cas en Grand’Anse et 3 cas à Dame-Marie. On recense aujourd’hui 18 174 cas prélevés, 7 412 cas confirmés et 161 décis.

Par comparaison, en France on dénombre 450 décès pour 1 million d’habitants alors qu’en Haïti, on recense 14 décès pour 1 million d’habitants. La pandémie, bien réelle en Haïti, n’atteint pas les prévisions inquiétantes : tant mieux car les autres problèmes ne manquent pas, qu’ils soient sanitaires (très fortes fièvres, malaria …), alimentaires, économiques et politiques. La gourde se dévalue toujours et les gens peinent à trouver les aliments de base. Les morts par malnutrition sont certainement très nombreux mais pas recensés … Il reste de nombreux cas de tués par les gangs en ville, souvent soutenus par des partis politiques.

Ce pays souffre mais nous avons des partenaires forts et optimistes, dynamiques et généreux, convaincus que l’Éducation des jeunes est la SOLUTION pour un pays plus juste et au service des citoyens. Merci de les aider.

Bien Solidairement.

RECTIFICATIF : La soirée “Histoire d’Haïti et de l’esclavage” aura lieu le vendredi 13 novembre 2020

A Baugé-en-Anjou, venue de Marie-Ursule François, enseignante haïtienne

Mardi 1er octobre, les bénévoles de Solidarité Haïti ont organisé un repas de bienvenue pour Marie-Ursule François
Dimanche 30 septembre, Marie-Ursule François, enseignante à Haïti et membre de l’association CLIC DAM (Club Informatique et Culturel de Dame-Marie) est arrivée en France et plus particulièrement dans le Baugeois.
Ce séjour prévu jusqu’au 13 octobre prochain est l’occasion d’intervenir auprès des collèges Notre-Dame et Châteaucoin ainsi que deux écoles : L’Oiseau-Lyre et Saint-Joseph. « Mon objectif est de mettre en place des échanges entre nos deux régions, mettre en place des correspondance entre nos écoles. » confie Marie-Ursule.
Cette dernière rencontrera également les élus de Baugé-en-Anjou en vue d’approfondir le partenariat entre les deux villes. Marie-Ursule vient en France pour la première fois découvrir le patrimoine baugeois…  Elle ira aussi découvrir une déchetterie pour voir comment le fonctionnement peut être transposable dans son pays ou tout au moins sensibiliser les habitants.
Le réseau Haïti Ouest est composé de l’Amicale Laïque de Couëron, Amitié Echiré Haïti, SL La Rochelle, SL La Creuse, SL La Roche-sur-Yon et Solidarité Haïti Baugé et intervient dans la « Grande Anse ». Il se réunira également cette semaine.